Gender Justice Legacy Wall

Pour la version française, voir ci-dessous. During 2017 we have celebrated 15 years since the International Criminal Court (ICC) was established and as we approach the 20th anniversary in 2018 of the adoption of the Rome Statute creating the ICC, we are launching the Gender Justice Legacy Wall.

The Legacy Wall honours and celebrates many of those who, over the past 125 years, have contributed to the field of international gender justice as practitioners, advocates, judges, prosecutors, grassroots and other organisations, survivors, witnesses (by number for anonymity), academics, diplomats and others.  The names installed on the Gender Justice Legacy Wall are representative of the disciplines which have helped to shape this work and those selected will reflect regional diversity, a variety of contributions to international gender justice, as well as noteworthy and memorable developments.

The Gender Justice Legacy Wall will be launched in December 2017 at the United Nations in New York during the ICC Assembly of States Parties. The inaugural list of honourees will be posted online on 8 December.

Rather than being a comprehensive list, those selected for the launch of the Legacy Wall are emblematic of the fields which have contributed to gender justice. The Legacy Wall is intended to be a living legacy with more names to be added at future significant anniversaries of the Rome Statute, as the gender justice field continues to evolve, as others are recognised and as future generations join and contribute to this endeavour.

Civil society actors, academics and practitioners were consulted in the process of developing the inaugural list of honourees for the Gender Justice Legacy Wall. The Board of the Women’s Initiatives for Gender Justice selects the final set of honourees.

We celebrate and honour those whose work, resilience and vision have inspired incredible developments in the gender justice field.

Le Mur d’héritage de la justice basée sur le genre

En 2017, nous avons célébré 15 ans depuis la création de la Cour Pénale Internationale (CPI) et, à l’approche du 20e anniversaire en 2018 de l’adoption du Statut de Rome créant la CPI, nous lançons le Mur d’héritage de la justice basée sur le genre.

Le Mur d’héritage honore et célèbre plusieurs de ceux qui, au cours des 125 dernières années, ont contribué au domaine de la justice internationale en matière de genre en tant que praticiens, défenseurs, juges, procureurs, organisations de base et autres organisations, survivants, témoins (par anonymat), universitaires, diplomates et autres. Les noms installés sur le Mur d’héritage de la justice basée sur le genre sont représentatifs des disciplines qui ont aidé à façonner ce travail et ceux sélectionnés reflèteront la diversité régionale, une variété de contributions à la justice internationale en matière de genre, ainsi que des développements remarquables et mémorables.

Le Mur d’héritage de la justice basée sur le genre sera lancé en décembre 2017 aux Nations Unies à New York lors de l’Assemblée d’États parties de la CPI. La liste inaugurale de ceux qu’on honore sera affichée en ligne le 8 décembre.

Plutôt que d’être une liste exhaustive, ceux qui ont été sélectionnés pour le lancement du Mur d’héritage sont emblématiques des domaines qui ont contribué à la justice basée sur le genre. Le Mur d’héritage est destiné à être un héritage vivant avec plus de noms à ajouter lors de futurs anniversaires importants du Statut de Rome, lors le domaine de la justice basée sur le genre continue d’évoluer, et lors d’autres sont reconnus et les générations futures se joignent et contribuent à cet effort.

Les acteurs de la société civile, les universitaires et les praticiens ont été consultés dans le processus d’élaboration de la liste inaugurale des honneurs pour le Mur d’héritage de la justice basée sur le genre. Le Conseil de Women’s Initiatives for Gender Justice choisit l’ensemble définitif de ceux qu’on honore.

Nous célébrons et honorons ceux dont leur travail, résilience et vision ont inspiré des développements incroyables dans le domaine de la justice basée sur le genre.