Première condamnation de la CPI pour actes de violence sexuelle

In Uncategorized by Fanny Leveau

Aujourd’hui, la Cour pénale internationale (CPI) a condamné à l’unanimité Jean-Pierre Bemba Gombo (Bemba) en tant que commandant militaire pour deux chefs de crimes contre l’humanité, y compris meurtre et viol et trois chefs de crimes de guerre, y compris meurtre, viol et pillage. Bemba a été reconnu coupable en sa qualité de président et commandant en chef du Mouvement de libération du Congo (MLC). Les crimes ont été commis par le MLC entre le 25 octobre 2002 et le 15 mars 2003 sur le territoire de la République centrafricaine (RCA).

Ceci est la première déclaration de culpabilité devant la CPI pour les crimes de violence sexuelle, ainsi que la première condamnation d’un individu en tant que commandant, en vertu de l’article 28 du Statut de Rome. C’est aussi la première fois que le témoignage de victimes masculines de violences sexuelles a été entendu à l’appui de l’accusation de viol.

Lire la déclaration complète de Women’s Initiatives for Gender Justice.

Photo of Bemba